Histoire

Et si on marquait l'Histoire ?

Les dates clefs de notre histoire

2020

Janvier
2020
Hoffmann Green reçoit le Grand Prix des Nantes Industrie Awards 2020
Janvier
2020
Intervention Julien Blanchard lors de la Cérémonie des Vœux de la Présidente de la Région Pays de la Loire, Christelle Morançais, à Nantes.

2020

Janvier
2020
Obtention du brevet pour sa technologie H-P2A aux États-Unis

2019

Octobre 2019
Introduction Bourse de Paris / Euronext Growth Paris
Septembre
2019
Doublement de la surface de bureaux sur notre site de Bournezeau
Septembre
2019
Agrandissement de +1000m² du site H1 avec la construction de la ZONE 3
Juin
2019
Levée de fonds de 15 millions d'euros pour accélérer notre capacité de production
Janvier 2019
Livraison 1er escalier bas carbone au monde sur le chantier Gaîté Montparnasse (Paris)

2018

Décembre
2018
Première livraison de 25 tonnes de ciment H-UKR
Novembre 2018
Inauguration du site H1 de Bournezeau (Vendée - 85)
Septembre-Octobre
2018
Obtention du Label PIA 3
Février-Juin
2018
Signature de contrats de partenariats industriels majeurs

2017

Octobre
2017
Dépôt du brevet H-EVA
Septembre
2017
Obtention du Label Européen H2020
Juillet
2017
Seal of Excellence
Juillet 2017
Début des travaux du 1er site de production

2016

Décembre
2016
Obtention du Label PIA 1 (Programme des Investissements d'Avenir Français)
Août 2016
Visite d’Emmanuel Macron
Janvier
2016
Construction du laboratoire de recherche privé

2015

Mars
2015
Dépôt du brevet H-P2A

2014

Juin
2014
Rencontre entre David Hoffmann et Julien Blanchard

Hoffmann Green Cement Technologies, véritable aventure industrielle, est avant tout une histoire humaine. Celle des destins croisés de deux hommes aux compétences complémentaires qui partagent une même ambition : participer à la transition environnementale du secteur de la construction, en proposant des ciments décarbonés performants en rupture totale avec les technologies existantes et capables de répondre aux enjeux du changement climatique.

C’est en mars 2014 que David Hoffmann, scientifique expérimenté et sensible aux défis environnementaux, croise la route de Julien Blanchard, entrepreneur né, déjà à la tête de deux sociétés historiques vendéennes. Leur volonté commune est de mettre au point et de fabriquer à l’échelle industrielle des ciments nouvelle génération, présentant une empreinte carbone significativement réduite par rapport au ciment traditionnel Portland, formulés pour l’essentiel à partir de co-produits issus de l’industrie.

Fédérant de nombreux partenaires, l’équipe constituée de talents multiples se met en quête d’un terrain susceptible d’accueillir le nouveau concept industriel : un site de production 4.0 respectueux de l’environnement et des principes de l’économie circulaire. Le site est monté en 18 mois seulement et inauguré le 22 novembre 2018, réunissant 500 personnes en présence des élus locaux, régionaux et nationaux.

Les pouvoirs publics, conscients de l’importance de cette innovation, soutiennent Hoffmann Green Cement Technologies à hauteur de 15% de son financement initial de 10 millions d’euros et la récompensent à plusieurs reprises.

Labellisée Horizon 2020 pour la Recherche et l’Innovation en Europe, Hoffmann Green, après une première éligibilité obtenue en décembre 2016 via le Commissariat Général à l’Investissement français (CGI), a vu son dossier validé en septembre 2018 pour le très ambitieux Programme d’Investissements d’Avenir Français 3 (PIA3).

Avec des nouveaux liants dont l’empreinte carbone est divisée par 5 par rapport au ciment Portland, une nouvelle ère s’ouvre pour la production de ciments décarbonés avec Hoffmann Green, une initiative saluée par le Président de la République Emmanuel Macron qui a visité le laboratoire dès août 2016.

En octobre 2019 une nouvelle étape est franchie, la Société réalise une levée de fond record de près de 75 millions d’euros sur le marché Euronext Growth Paris, lui permettant ainsi de déployer son plan de développement, avec l’ouverture de 2 nouveaux sites de production en 2022 et 2023 en Vendée et en Ile-de-France, pour atteindre une capacité de production de 550 000 tonnes par an à horizon 2024.