Ciment traditionnel Portland VS ciment bas carbone Hoffmann Green

Un pas de géant sépare le ciment conventionnel hautement carboné à la réponse écologique de Hoffmann Green. Le ciment Hoffmann Green émet en effet 5 fois moins de CO2 qu’un ciment traditionnel. Il répond ainsi aux nouvelles exigences environnementales, notamment grâce à l’absence de clinker et à l’utilisation d’énergie verte dans ses unités de production.

ciment portland

Process de fabrication du ciment traditionnel


Dans l’Hexagone, 4/5ème des bâtiments sont érigés avec du béton, qui rappelons-le, est obtenu à partir d’un liant (le ciment), d’eau de gâchage, d’adjuvants et de granulats.

Les roches extraites des carrières sont concassées et acheminées jusqu’à la cimenterie, puis stockées dans le hall de pré-homogénéisation.

Le mélange des roches minérales est préparé et dosé, séché et broyé afin de réduire la roche en une poudre très fine.

Celle-ci est précédemment préchauffée à 850°C, est ensuite chauffée à 1450°C sous une flamme à 2000°C, dans un four rotatif garni de briques réfractaires, qui fonctionne 24h/24 et 7j/7.

Le four est le siège d’un enchaînement de réactions chimiques, qui se produisent dans la matière en fusion et qui conduisent à l’obtention des combinaisons moléculaires pour produire le clinker.

Comment réduire le bilan carbone émis par le ciment ?

Le clinker

Il représente à lui seul une émission de 866kg/tonne (pour le liant Portland CEM1) ! En outre, il peut contenir aussi des résidus de métaux lourds. Ce produit issu de ressources naturelles fossiles compose finalement pas moins de 95% de la teneur d’un ciment Portland.
Cependant, il est primordial de réduire l’empreinte carbonée pour l’avenir de la planète, car rappelons que le dioxyde de carbone est un des principaux responsables du réchauffement climatique. Il est notamment à l’origine de nombreuses boucles négatives de rétroaction.

Le secteur du ciment
est la 2ème industrie la plus émettrice de dioxyde de carbone.

Les bétons actuels ne sont pas « taillés » pour répondre à la nouvelle réglementation environnementale qui a pour but de tenir les objectifs définis par la directive 2010/31/UE sur la performance énergétique des bâtiments. Les visées principales de ce texte ? Généraliser l’élévation de bâtiments à consommation d’énergie quasi nulle pour la totalité des constructions. Nous en sommes encore loin !

Alors, comment dépasser les horizons peu réjouissants promis par le ciment traditionnel ? Grâce à un pas de géant qui (non paradoxalement) ne laisserait qu’une petite empreinte carbone.

Le bilan carbone des ciments Hoffmann

Hoffmann Green Cement Technologies promet un liant ciment plus durable, émettant moins de 200 kg de COpour chaque tonne de ciment produit grâce aux différentes solutions qu’il a élaboré.

Hoffmann Green en 6 chiffres ?


  • 6ème cimentier français implanté à Bournezeau, en Vendée.

  • 4.0, comme son unité de production responsable et novatrice.

  • 3 technologies de rupture pour limiter au maximum l’émission de dioxyde de carbone.

  • 5 fois moins de CO2 émis au regard des liants traditionnels – 172 kg de CO2 / tonne de ciment H-UKR.

  • 0% de clinker, un constituant polluant du ciment conventionnel.

  • Résultat ? Le 1er ciment décarboné au monde !

Chez Hoffmann, nous croyons à la vertu
de l’innovation disruptive en matière écologique
et à l’effet levier qu’elle peut provoquer
pour réduire l’empreinte carbone.

Ces chiffres encourageants sont le reflet de recherches scientifiques et d’un effort permanent d’optimisation du rejet de carbone.

Process de fabrication du ciment Hoffmann Green

Nul besoin de cheminée, de four, ni de carrière pour élaborer les ciments à basse émission de carbone. Mais alors, comment sont-ils produits ?

ciment bas carbone

Le recyclage de matériaux


Ces ciments décarbonés utilisent des coproduits issus de l’industrie comme :

  • Les laitiers des hauts fourneaux issus de la métallurgie.
  • Les granulats d’argile.
  • Le gypse et le désulfogypse provenant de centrales thermiques ou de déblais de chantier.


La production de ciments bas carbone


Ces produits sont ensuite acheminés par les voies ferrées, les routes maritimes ou le réseau routier.

L’emploi d’activateurs et de suractivateurs donne vie au ciment décarboné. Cette activation se réalise à froid, donc sans cuisson.

L’usine Hoffmann Green réduit significativement son empreinte écologique en produisant sa propre électricité grâce à 3 trackers solaires haute performance.

L’utilisation des ciments

Mélange, adjuvantation et conditionnement… et voici le matériau acheminé sur les chantiers.

Ses applications sont nombreuses : il est par exemple employé pour créer des blocs de béton, des bordures, des dalles, des pavés drainants, des fondations ou bien des escaliers et des murs préfabriqués (plus d’info sur les application de ciment décarboné).

Il n’y a pas de différence matérielle à utiliser les ciments Hoffmann Green, qui s’intègrent comme un substitut dans des silos traditionnels.